in

Virgin Radio : c’était comment la première de Manu Payet ? (www.leparisien.fr)

Première tonique et sans fausse note ce lundi pour l’humoriste de 44 ans qui a succédé à Camille Combal, de 7 heures à 10 heures, et signe son retour à la radio.

« Tu vas réussir à te lever ? Mais d’où tu refais de la radio comme ça ?! ». Manu Payet a eu cent fois la question, et il en joue, pour son grand retour au micro, ce lundi matin, 15 ans après avoir quitté NRJ.

7 heures tapantes et le voilà aux commandes de « Virgin Tonic », au lendemain d’une finale de Ligue des champions qu’il n’a pas regardée, et dont il ne pipera pas mot pendant 3 heures. Mais il a chaussé ses nouvelles baskets, « parce que c’est la rentrée de chez rentrée ! ».

« Mais niveau tension, je suis à 51 » blague-t-il. Pas de quoi stresser pourtant : les 4 chroniqueurs habituels, Clément, Mélanie, Ginger, Nico, connaissent la mécanique par cœur. « Les piliers, c’est vous! » appuie-t-il, en résumant sa feuille de route : « On est là pour l’humeur, la présence, les cadeaux, la musique […] et vous accompagner jusqu’au bout de la machine à café ». C’est frais, vitaminé, bavard, ça fuse dans tous les sens, des fringues à porter le jour de la rentrée aux amours de vacances le masque collé au nez. On sourit souvent, mais pas jusqu’à se tordre en deux…

Qu'en pensez-vous ?

Mode : Asphalte détricote le business model classique des marques (business.lesechos.fr)

LeBron James appelle les propriétaires de franchise à agir : trente équipes, un seul combat pour la justice (trashtalk.co)